Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°29 - Mercredi 23 Août 2017
Partager sur Google+ Partager sur twitter

Une saison riche et intense

Le spectacle «Turbolino», qui raconte les aventures d’un escargot, sera présenté au jeune public le 3 décembre à Chantemerle à Moutier. (photos ldd)

Centre Culturel de la Prévôté

Le Centre Culturel de la Prévôté a présenté le vendredi 18 août dernier son programme automne-hiver. Il fera entre autre la part belle aux marionnettes du metteur en scène Germain Meyer dans le cadre d’une vaste collaboration. D’autres créations artistiques, comprenant bien sûr du théâtre, mais aussi de la danse et de la musique, viendront compléter cette riche saison intitulée «Lignes de faille». En scène.

Traces, racines, fêlures, fractures et fragilités…. Voici quelques-uns des thèmes qui seront explorés dans le cadre de la nouvelle saison du Centre Culturel de la Prévôté (CCP), qui a été présenté le vendredi 18 août dernier à Moutier. Une saison qui s’annonce riche et captivante et qui s’articulera autour du titre évocateur «Lignes de faille». A l’affiche de ce nouveau programme, une large place a été accordée à Germain Meyer dans le cadre d’une collaboration avec fOrum culture et la Compagnie La Dérive baptisée «Histoires de Dérives». Un hommage bienvenu à l’énorme travail créatif de Germain Meyer au cours de toutes ces années, au moment où il remet les clés de sa compagnie. Les marionnettes de l’artiste jurassien seront exposées au Stand et s’animeront le temps du spectacle «Chicovaneg, arpenteur de lumières». Parallèlement, la Galerie du Passage accueillera une exposition des œuvres d’artistes ayant collaboré avec le metteur en scène. Parmi ceux-ci, le public pourra par exemple découvrir les sculptures, peintures et croquis de Logovarda. L’œuvre de cet artiste, né au Locle et vivant dans le Jura bernois, incarne bien le fil rouge de cette saison à venir et ses personnages, tantôt peints tantôt sculptés, ne laissent jamais indifférents.

Nuit d’ivresse


Cette saison se poursuivra avec de l’humour, passage obligé d’une saison variée, avec le spectacle de Cie Ad-Apte au titre évocateur «Il faut le boire». Mis en scène par Philippe Soltermann, qui signe également le texte en collaboration avec Marie Fourquet, le spectacle nous emmènera au côté d’un trio habilement composé par Thierry Romanens, Frank Semelet et Antonio Troilo. Les trois compères, se remettant difficilement d’une soirée bien trop arrosée, livreront leurs états d’âmes en chanson, mais aussi à travers des monologues introspectifs. Mais s’il n’est pas une ode à l’ivresse, le spectacle prévu à Chantemerle sera pourtant précédé d’une dégustation des vins d’Aurèle Morf, à la Cave Saint Germain, pour mettre les spectateurs dans l’ambiance.

Le jeune public sera lui aussi gâté en décembre avec «Turbolino», proposée par la Compagnie Cie de Facto. Cette fable inspirée du dernier roman de Luis Sepúlveda raconte la quête identitaire d’un escargot, qui partira à l’aventure, curieux de mieux comprendre sa condition de gastéropode. Les jeunes spectateurs seront certainement conquis par cet hymne à la différence, véritable éloge de la lenteur.

Théâtre régional à l’honneur


Le programme, concocté par l’animatrice du CCP Brigitte Colin, offre également une plateforme au théâtre amateur avec la troupe jurassienne Théatre Sans Gage, qui se produira à Chantemerle en novembre. La pièce, intitulée «Le diable rouge», nous emmène au cœur du 17e siècle et de la stratégie politique orchestrée par le cardinal Mazarin. Sentant sa fin approcher, il souhaite préparer sa succession en tirant ses dernières ficelles.
Un autre hommage prévu en novembre complète cette saison avec une exposition consacrée à Florentin Garraux. Ce commerçant prévôtois, né en 1859, a laissé un héritage unique composé de dessins au format de carte postale. Cette rétrospective organisée en collaboration avec le Musée du Tour automatique et d’Histoire de Moutier est l’occasion de se replonger dans le contexte historique de l’époque.

Mêlant le passé aux créations contemporaines, à travers la danse, la musique et le théâtre, cette prochaine saison saura bel et bien enrichir la vie culturelle de la région et rendre la saison froide qui s’annonce des plus réjouissantes.

Pascale Stehlin

Programme complet et informations supplémentaires sur le site du Centre Culturel de la Prévôté www.ccpmoutier.ch et sur celui de fOrum culture www.forumculture.ch