Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Communiqués

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°31 - Mercredi 6 Septembre 2017
Partager sur Google+ Partager sur twitter

Chaindon monte en puissance

Préserver les traditions tout en misant sur les innovations est un audacieux défi que les responsables de la Foire de Chaindon relèvent avec une grande maestria. Plus de 50’000 personnes ont goûté aux réjouissances qui ont démarré en trombe le dimanche 3 septembre avec une pluie d’animations dont le cortège folklorique. La fête s’est poursuivie le lendemain dans l’effervescence. (photo Roland J. Keller)

Reconvilier – Foire de Chaindon

La Foire de Chaindon est entrée dans une nouvelle dimension depuis l’arrivée d’Ervin Grünen- wald à la présidence. Sa folle envie d’explorer des pistes en permanence pour optimiser ce qui peut (encore) l’être se traduit par un engouement populaire toujours plus marqué. On pense en particulier à la journée du dimanche qui séduit les foules par son originalité, sa diversité, son authenticité. A Chaindon, on y vient et on y revient.

Dans notre société actuelle, tout est focalisé sur l’image. Ne serait-ce qu’en raison de l’évolution fulgurante des réseaux sociaux. On peut s’accrocher aux traditions avec acharnement, mais il n’est plus possible d’échapper à la modernité. Ce constat est également valable pour la foire ancestrale de Chaindon et le nouveau président Ervin Grünenwald l’a bien compris en mettant le paquet dans le domaine de la communication.
En rendant l’événement plus visible via une multitude de vecteurs différents, il a touché sa cible en plein cœur. Dimanche dernier, les rues de Reconvilier étaient plus bondées que jamais et c’est justement grâce aux efforts consentis au niveau du marketing que la Foire de Chaindon renforce encore sa notoriété. Une nouvelle fois très alléchant, le programme 2017 fut jalonné de moments forts, de moment phares. Démonstrations des Milices Vaudoises, présentations équestres, gymkhana tracteurs, concours chevalin de débardage, cortège folklorique, partie officielle avec le gratin politique régional, feu d’artifice : et tout ça avant même les réjouissances du lundi et ses 550 forains. Chapeau !

Il ne reste plus qu’à espérer que la Foire de Chaindon continue de miser sur l’attractivité tout en veillant à ne pas s’éloigner des valeurs qui lui ont permis d’obtenir ses nombreux acquis, mais avec Ervin Grünenwald aux commandes, il n’y aucune raison d’en douter…

Olivier Odiet