Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°33 - Mercredi 20 Septembre 2017
Partager sur Google+ Partager sur twitter

L’art sous une forme originale

Les étudiants de la Haute école des Arts de Berne présenteront des créations d’une grande diversité. (photo ldd)

Orvin – Rondchâtel

Samedi 16 et dimanche 17 septembre, Orvin et Rondchâtel vibreront au rythme des performances artistiques des étudiantes et étudiants de la Haute école des Arts de Berne.

La seconde partie du Festival «La HKB touche terre», mené en partenariat avec le Parc régional Chasseral, se tiendra dans le cadre fantastique de l’ancienne tuilerie d’Orvin et de l’ancienne usine de pâte de bois de Rondchâtel. Les jeunes artistes feront revivre ces hauts-lieux du patrimoine régional au travers de leurs créations. Le Festival est entièrement gratuit et ouvert à tous. Un apéritif sera offert le samedi soir.

Les étudiants de plusieurs filières artistiques de la HKB (Sound Art, Musique et Mouvement, etc…) présenteront, de 15 h à 16 h le samedi à Orvin, et de 17 h jusqu’à 20 h 15 à Rondchâtel, toute une série de prestations originales.

Des navettes gratuites permettront de rejoindre les deux lieux en toute tranquillité. Le dimanche, le programme artistique aura lieu de 17 h à 19 h à l’ancienne fabrique de pâte de bois de Rondchâtel.

Intense collaboration


La Haute école des Arts de Berne lançait alors pour la première fois un concours d’idées annuel sous le titre «HKB geht an Land / La HKB touche terre». L’objectif était de mettre en place une collaboration artistique entre la HKB et les communes du canton de Berne. Le Parc Chasseral remportait la première mise au concours. Cette seconde partie du «Festival HKB» (la première s’est tenue à Saint-Imier en juin dernier) mettra un point final à cette intense collaboration. 

(cp-oo)


Monument unique


A l’occasion de ce Festival, ouvert à tous et gratuit, deux visites exclusives du bâtiment de Rondchâtel (à 17h samedi et dimanche, sans inscription) seront proposées et animées par les Monuments historiques du canton de Berne. L’occasion, rare, de prendre la mesure des diverses affectations de ce bâtiment, d’abord usine de pâte de bois puis lieu de production d’électricité. Aujourd’hui restaurée au niveau de son enveloppe extérieure, expurgée de ses rajouts inesthétiques, la bâtisse de Rondchâtel est un monument unique en son genre dans la région, à l’histoire passionnante. L’usine a remporté le Prix spécial 2017 de la Commission d’experts pour la protection du patrimoine du canton de Berne.

(cp-oo)