Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°45 - Mercredi 13 Décembre 2017
Partager sur Google+ Partager sur twitter

Des images à couper le souffle !

A Court, Jérémie Heitz partagera ses folles expériences de freerider avec le public. (photo ldd)

6e Freeride Night – Court

Les amateurs de sensations fortes seront gâtés le samedi 16 décembre (20 h 30) à la halle de gymnastique de Court. La 6e édition de la Freeride Night proposera une nouvelle fois des projections de films ski et snowboard avec la présence des riders Léo Slemett et Jérémie Heitz. Entre les échanges avec les invités, la double tombola et les surprises, le public n’aura pas le temps de s’ennuyer.

La Freeride Night est un projet lancé en 2007 en hommage au snowboarder Gilles Voirol de Court. Chaque édition réserve son lot d’émotions et celle du samedi 16 décembre n’échappera pas à la règle. Le public aura le privilège d’assister à différentes projections de films de freeride, soit La liste (Jérémie Heitz), Ushba (Léo Slemet, champion du monde de freeride et Sam Anthamatten). Ces films qui vous emmèneront des Alpes suisses au Caucase.

Des paysages fantastiques, des images à couper le souffle. De plus, une rétrospective vous fera vivre les moments forts de l'Xtrême de Verbier. D’autres petites productions figurent également au programme. Comme lors des précédentes éditions, une super tombola par tirage au sort des billets d’entrée vous permettra de gagner skis, snowboards, forfaits de ski téléverbier, etc… La tombola «Spéciale Freerider» vous donnera la possibilité de gagner un sac avalanche DaKine. Bar, petite restauration : tous les ingrédients seront réunis pour partager des moments d’intense plaisir dans une ambiance conviviale. A Court, on notera la présence des riders Léo Slemett (Chamonix, champion du monde de freeride 2017) et Jérémie Heitz (Les Marécottes).

La liste. Quand Jérémie Heitz a annoncé qu’il allait reconquérir quelques-unes des pentes les plus difficiles du steep ski alpin, les gens pensaient qu’il avait définitivement pété les plombs. Ou bien qu’il était suicidaire. Après tout, la plupart de ces flancs ont été skiés qu’une seule fois et jamais attaqués une seconde fois – car la moindre erreur peut être fatale. Mais Jérémie était déterminé. Et il a poussé l’idée un cran plus loin. Ces escarpements périlleux ont souvent été conquis en descendant petit à petit, jump turn après jump turn, avec l’aide de piolets, dans l’espoir de ne pas perdre le rythme. Mais Jérémie est connu pour son style freeride rapide et fluide – et il avait comme but de garder cette approche aussi sur ces pentes raides sans merci. Une idée qui était perçue comme «impossible» par les légendes du ski extrême, Silvain Saudan et André Anzévui.

Le film La liste dévoile le Valaisan à l’œuvre sur quinze montagnes parmi les plus verticales des Alpes, entre Zermatt et Chamonix. Quarante-cinq minutes de grands frissons, où l’on découvre le skieur de l’extrême tutoyer des sommets indomptables. «Je me suis fixé trois critères pour établir cette liste : l’esthétisme de la montagne, son histoire et sa déclivité», précise-t-il. Avant d’ajouter : «Avec le freerider valaisan Samuel Anthamatten, qui m’a accompagné sur trois ou quatre sommets, on avait envie de gravir ces montagnes comme les anciens. A pied et à la force de nos bras.»

Ouchba. Le Mont Ouchba, haut de 4710 mètres, attire le freerider suisse Samuel Anthamatten depuis plusieurs années. En juillet 2017, il part pour la Géorgie avec Léo Slemett, le vainqueur du Freeride World Tour 2017 et le freerider du sud Tyrol Markus Eder pour rider pour la première fois le sommet le plus impressionnant des montagnes du Caucase, et pour découvrir si la poudre caucasienne est bien aussi dingue que ce qu'elle promet.

Le Mont Ouchba est un sommet du Caucase situé en Svanétie, province de Géorgie. Surnommé le «Cervin du Caucase», l'Ouchba est en fait une montagne jumelle dont le sommet sud (4710 m) est à peine plus haut que la cime nord (4690 m ).

A Court, le film DIY – Do It Yourself de Xavier De Le Rue fera également l’objet d’une projection. Après plusieurs expéditions vidéo à grande échelle, où nous avons vu le mal de mer traverser le Drake Passage, monter des icebergs et utiliser des paramoteurs pour rejoindre les sommets alaskiens, le nouveau projet de De Le Rue remonte aux racines du sport et à la belle simplicité. Pas d'horaires de production, pas de voyages fous en hélicoptère, juste un homme avec une camionnette qui a pour mission de marquer de la neige parfaite. Saisissant !

(cp-oo)

Freeride Night, samedi 16 décembre, halle de gymnastique Court (20 h 30).