Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°46 - Mercredi 20 Décembre 2017
Partager sur Google+ Partager sur twitter

Amoureux de la glisse comblés

De gauche à droite : Jérémie Heitz, Sophie Voirol, Madeleine Voirol, Léo Slemett et Michel Voirol (photos Manuela Belmonte)

Court – Freeride Night

La 6e édition de la Freeride Night a remporté un vif succès samedi dernier à Court où la halle de gymnastique fut le théâtre d’une soirée riche en émotions et en sensations fortes. Le public a assisté conquis à diverses productions dont «La Liste» et «Ushba». Ces deux films ont été présentés et commentés par les protagonistes en personne, à savoir : Léo Slemett et Jérémie Heitz.

Les amoureux de la glisse se sont pressés à Court samedi dernier. Venus en nombre, ils ont eu le privilège de rencontrer Léo Slemett (champion du monde de freeride) ainsi que Jérémie Heitz (vice-champion du monde de freeride), tous deux venus présenter leur court-métrage respectif. Léo a littéralement captivé l’assemblée lors de la diffusion de son expédition à Ushba en Géorgie. En résumé, des images à couper le souffle et une aventure humaine extraordinaire. En présentant son film, Jérémie a posé le décor en expliquant son envie de skier 15 sommets de 4000 mètres qu’il a soigneusement sélectionnés. Réaliser un tel projet en 2 ans relève d’un véritable exploit. Bien sûr, il a dû jongler avec la liste initialement définie car Dame météo est parfois capricieuse et les conditions parfaites garantissant la sécurité sont primordiales. Le risque est permanent et au final c’est toujours la montagne qui décide ! Skieur de pente extrême, Jérémie dévale des lignes à grande vitesse sans renoncer à offrir le meilleur ski.

Lucas Howald en terrain conquis


Les images d’archives montrant Sylvain Saudan (doyen du ski de pente) faisant quelques virages saccadés lors de la décente du couloir Spencer à Chamonix en 1967, révèle une évolution extrême elle aussi, tant bien par le matériel utilisé que par la vitesse et la fluidité de ski pratiqué par Jérémie empruntant le même couloir quelques 50 années plus tard. Une phrase prononcée durant ce film résume à la perfection l’état d’esprit de ces skieurs en quête permanente d’adrénaline : ce n’est pas impossible tant que ça n’a pas été prouvé que c’est possible ! Le rider précisera avec humour que l’on est loin des skis de 2m20 et des souliers en cuir de l’époque. Une belle rencontre intergénérationnelle à l’image du parterre de la salle.
L’enfant du village, Lucas Howald a proposé une production en toute simplicité. Les spectateurs ont découvert les prouesses réalisées par l’enfant de village. Allant du freeride au street freeride en passant par le snowparc, Lucas a offert un moment de grand spectacle sous le regard admiratif de l’assemblée.
Et pour couronner le tout, la projection des courts-métrages du célèbre Xavier De Lerue dans le cadre de son projet «Do it Yourself» a offert un moment captivant mêlant émotions et grands frissons. Selon la coutume, les performances du snowboardeur au palmarès aussi vertigineux que les faces dévalées avec style ont provoqué un véritable triomphe !

Une réussite sur toute la ligne


Cette 6e édition de La Freeride Night a été une réussite sur toute la ligne. Tout comme les riders préparant leurs expéditions, la famille Voirol a organisé cette soirée depuis de long mois en ne laissant aucuns paramètres au hasard.
Peu importe la température extérieure de saison, une fois entrée dans la salle, la chaleur humaine et la bonne humeur l’emportent haut la main. Nul doute que Michel, Madeleine et Sophie planchent déjà sur une 7e édition, affaire à suivre.

Manuela Belmonte