Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°12 - Mercredi 28 Mars 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

Pierre-Luc Rudin pour Jean-Paul Stalder

Pierre-Luc Rudin (à gauche) succède à Jean-Paul Stalder à la présidence de la Société de tir Armes-Réunies 300 m Malleray-Bévilard. (photo ldd)

Société de tir Armes-Réunies 300 m Malleray-Bévilard

C’est en présence de 29 membres, du vice-maire Yann Minder et du président du Conseil général Franco Villoz que la Société de tir Armes-Réunies 300 m Malleray-Bévilard a récemment tenu ses assises le vendredi 2 mars au restaurant de La Place à Malleray.

L’assemblée générale a débuté par une minute de silence en mémoire de Werner Dehlinger et Pierre Montandon qui sont décédés durant l’année écoulée. Elle a été présidée pour la dernière fois par Jean-Paul Stalder qui quitte le comité après y avoir passé plus de 40 ans sous différentes casquettes. Il restera bien présent au stand de tir et assumera encore quelques petites fonctions. Son successeur à la tête de la société est Pierre-Luc Rudin, élu par acclamations.
Le citoyen de Saules a accepté de relever ce défi afin de promouvoir le tir sportif, notamment auprès des jeunes. Il espère pouvoir compter sur l’engagement de chaque membre de la société. Un engagement qui n’a pas fait défaut aux jeunes tireurs en 2017, puisque ceux-ci ont été 12 à terminer le cours pour jeunes tireurs. A noter la 1re place de Vincent Nieto lors de la demi-finale Moron-Chasseral et la qualification de celui-ci pour la finale romande des jeunes tireurs. Cinq jeunes tireurs sont déjà inscrits pour le cours 2018, placé sous la responsabilité de Luca Favaretto, Luca Glardon et Mégane Rindlisbacher.

«Ensemble, nous avons réussi»


L’année 2017 a été marquée par l’organisation du Tir cantonal bernois, durant lequel le stand de tir de Malleray et ses 10 cibles à 300 m, 8 cibles à 50 m et 5 cibles à 25 m a été mis à forte contribution. René Leuenberger, chef de la place de tir pendant la manifestation, a dressé un bilan très positif. Près de 1500 tireurs ont visité le stand durant les 11 jours de tir. Chaque jour, quelques 120 personnes ont dû être ravitaillées lors de la pause de midi. Aucun incident en rapport avec le tir n’est à déplorer. La société remercie toutes les personnes bénévoles sans lesquelles le Tir cantonal bernois n’aurait pas pu avoir lieu, et plus particulièrement les élèves et les enseignants de l’Ecole secondaire du bas de la Vallée. Une vingtaine d’élèves ont en effet chaque jour apporté leur soutien, notamment en faisant office de secrétaires de tir. Au niveau sportif, 36 tireurs de la société ont participé à la fête et ont réalisé de bonnes performances. Pour la société, la seule déception a été l’absence des autorités communales au stand de tir lors de la manifestation.

Tir en Campagne au programme


Le secrétaire Luc Jabas est revenu sur les bons résultats obtenus l’année passée. La 17e place de Christophe Weber lors des championnats suisses à Thoune dans la catégorie élites au fusil standard à 2 positions et le vitrail glané par la section au Tir du Canada peuvent être cités à titre d’exemples. En raison du Tir cantonal bernois, seuls deux challenges internes ont pu être tirés. Le prix du comité a été remporté par le jeune tireur Mathieu Steinegger alors que le challenge de la commission de fusion a été enlevé par Christophe Weber. L’année 2018 sera elle aussi bien remplie pour la société. Elle accueillera notamment le Tir en Campagne les 8, 9 et 10 juin prochains.
La sortie annuelle se fera au Tir régional haut-argovien à la fin du mois de septembre.

Récupérateurs de balles


En ce qui concerne les finances, le caissier Louis-Marc Burri a pu boucler les comptes sur un bénéfice avoisinant les 30’000 francs. Le budget 2018 prévoit quant à lui un excédent de charges d’environ 4000 francs. Un des défis majeurs qui attend la société est l’installation de récupérateurs de balles d’ici 2020 ainsi que l’assainissement de la butte. Des discussions devront être menées avec les autorités communales. Suite à un orage au mois d’août, les installations électroniques ont été endommagées. Elles seront remplacées dans le courant du mois de mars. A relever encore la participation de la société à la Fête du Sport de Valbirse en 2017 et à la Fête du Village les 24 et 25 août 2018, durant laquelle la collaboration avec le Ski-Club Malleray-Bévilard sera reconduite. L’assemblée s’est finalement close par la projection d’un petit film réalisé par le tireur et caméraman Marcel Bueche.

(cp-oo)