Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°13 - Jeudi 5 Avril 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

La SEDR joue son rôle à merveille

La SEDR a assuré le financement des équipements de jeux du Parc Grock à Reconvilier. (photo oo)

Reconvilier

Présidée par Samuel Winkler depuis octobre 2017, la Société d’embellissement et de développement de Reconvilier (SEDR) ne ménage pas ses efforts pour embellir et rendre le village attractif. Tour d’horizon de ses différentes activités.

Réunie en assemblée générale le 23 mars dernier, la SEDR fourmille d’idées originales pour permettre au village de Reconvilier de revêtir ses habits de lumière via la mise en place d’actions et d’animations. Sous l’impulsion de son président Samuel Winkler et de son vice-président Fritz Burger, le comité fait preuve de dynamisme et de créativité tout en conviant la population à transmettre ses éventuelles suggestions pour améliorer l’attractivité et la convivialité du village.
Les équipements de jeux du Parc Grock, les décorations florales réparties dans le village, l’illumination de l’église de Chaindon et celle de Noël à la Grand-Rue, l’installation de nouvelles fontaines et de leur décoration florale portent la griffe de la SEDR qui continue de financer et si possible d’élargir ces différentes actions en collaboration avec la voirie de la commune municipale de Reconvilier.

Projet de skatepark à l’étude


Tous les trois ans, la SEDR organise sous la forme de tournus les festivités du 1er Août pour les communes de Tavannes, Reconvilier et Loveresse. Mise sur pied à la Salle des Fêtes de Reconvilier, l’édition 2017 a connu un vif succès. On précisera encore que l’illumination de Noël à la Grand-Rue sera élargie par la décoration de cinq arbres supplémentaires dans le secteur de la gare. Par ailleurs, la SEDR, en collaboration avec la Municipalité de Reconvilier, va continuer d’investir dans la décoration florale du village. Suite à une proposition lancée par des adolescents, le projet de création d’un skatepark a été évoqué lors de la dernière assemblée générale du 23 mars dernier. Cette initiative a certes été saluée par les membres, mais un certain scepticisme s’est dégagé des débats quant à une possible réalisation de ce projet qui alimente les discussions depuis un certain temps déjà. Le principal problème consiste à trouver suffisamment de personnes prêtes à s’engager à long terme pour une telle infrastructure. Malgré les réticences, la SEDR continuera de se pencher sur ce projet de skatepark. Affaire à suivre, donc…

Olivier Odiet