Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°36 - Mercredi 10 Octobre 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

«Une taille humaine et accessible»

Au SIAMS, non seulement on y vient, mais on y revient... (photos ldd)

Le SIAMS vu par Pierre-Yves Kohler

Battre des records en tous genres pour épater la galerie, ce n’est pas la philosophie du SIAMS qui préfère garder une taille humaine, accessible et intéressante plutôt que de perdre son identité en mettant sur pied une infrastructure démesurée. Tel est en substance le message qui se dégage des propos du directeur du SIAMS Pierre-Yves Kohler.

Se mettre au service des exposants dans une ambiance conviviale et familiale, c’est l’ADN du SIAMS. L’édition 2018, qui accueillera près de 440 stands du mardi 17 au vendredi 20 avril au Forum de l’Arc à Moutier, ne dérogera pas à la règle. Quelques jours avant l’ouverture de ce salon spécialisé «microtechnique», le directeur Pierre-Yves Kohler dresse l’état des lieux avec lucidité et clairvoyance.

Pierre-Yves Kohler, quelles seront les principales nouveautés du SIAMS 2018?
Lors du dernier SIAMS en 2016, nous avons constaté que le système de billetterie lors des passages aux caisses était trop lent. Nous avons donc rectifié le tir et le changement opéré cette année permettra également aux exposants de scanner les visiteurs sur leur stand. Autre innovation: la mise en place d’un outil de planification qui indique l’emplacement des stands choisis par les visiteurs. Il suffit pour cela d’extraire l’info en PDF ou dans le calendrier. Enfin, nous proposerons cette année une nouvelle offre de restauration en collaboration avec le restaurant de la Tornos «Les deux Tours». Nous avons aussi constaté qu’il manquait au SIAMS un espace de restauration plus tranquille pour favoriser les échanges entre les visiteurs et les exposants. Cette lacune est désormais comblée avec la mise en place d’un restaurant VIP sur réservation uniquement.

Qu’attendez-vous concrètement de cette édition 2018?
Le SIAMS mise avant tout sur une approche individualisée et ne cherche pas à battre des records d’affluence. C’est un salon à taille humaine, accessible et intéressant. La plus belle des récompenses, c’est quand un exposant vient vers moi à la fin de l’expo et me dit: «C’était un super SIAMS, j’ai noué des excellents contacts, je reviendrai dans deux ans.» La force du SIAMS, c’est aussi de mettre en vitrine sur des petits stands des entreprises de l’Arc jurassien que vous ne verrez jamais dans un autre salon similaire au nôtre. Chez nous, les visiteurs font un tour complet de l’exposition. Aucun stand ne passe entre les mailles du filet, qu’il soit volumineux ou de petite taille.

Quels seront les principaux moments forts de cette édition 2018?
L’ouverture officielle du mardi 17 avril avec notamment les allocutions de Johann Schneider-Ammann, Conseiller Fédéral et Martin Vetterli, directeur de l’EPFL; la traditionnelle soirée de l’Arc organisée par la Chambre d’Economie Publique du Jura bernois avec pour thème «Vers la PME du futur – digitalisation, productivité, modèles d’affaires; la célébration des 70 ans de l’Orif ainsi que la soirée des exposants du jeudi 19 avril avec des concerts en live dans les halles, dont celui du groupe «Les Infidèles.»
On précisera encore que les parkings visiteurs seront situés cette année à la gare de Court et à la patinoire de Moutier où des bus navettes seront organisés. A noter que la visite du SIAMS est gratuite, mais qu’il est nécessaire de télécharger votre billet sur www.siams.ch/tickets. Les billets sont vendus sur place au prix de 15 francs.

Olivier Odiet