Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°27 - Mercredi 11 Juillet 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

Pierre Egger succède à Henri Michel

Pierre Egger: «Il est très important de s’investir pour les deux foires de Moutier.» (photo cg-a)

Moutier – Foire aux cramias

A Moutier, le cordonnier Henri Michel s’est occupé de la publicité et de l’affichage pour les foires de printemps et d’automne durant 32 ans. C’est Pierre Egger qui assumera désormais cette responsabilité avec l’aide précieuse de Daniel Steiner.

Les années passent, mais les foires de printemps et d’automne continuent toujours d’animer la vieille ville de Moutier. Assurer la promotion de cet événement via des annonces dans les journaux et l’affichage est un travail de l’ombre que le cordonnier Henri Michel assume depuis 32 ans. «Il faut penser à beaucoup de choses. La pose des affiches et les annonces dans les journaux, c’est une chose, mais il faut également tenir une comptabilité pour le règlement des factures», explique-t-il. «Au début, nous mettions même des panneaux à Perrefitte, à Court, à l’entrée des gorges et à la hauteur de l’usine Pétermann avec Rémy Steiner.»

Anecdotes croustillantes


On peut légitimement se demander avec quel argent les frais publicitaires des deux foires de Moutier son couverts. «En plus de payer leur stand, les forains versent encore un montant de 6 francs à cet effet. Un jour, un commerçant m’a dit, tu fais quoi avec cet argent? Je lui ai répondu, je pars en vacances.» Autre anecdote croustillante: «Je me souviens d’une époque où quelqu’un souhaitait augmenter le nombre de foires annuelles à six simplement parce que son fils tenait un restaurant dans le secteur.» Inutile de préciser que cette idée surréaliste n’a pas dépassé le stade des intentions. On ne peut raisonnablement pas évoquer la promotion des foires de Moutier sans lancer un clin d’œil à l’ami «Dédé» qui écume les restaurants et les commerces prévôtois depuis des décennies pour poser les affiches parallèlement aux panneaux officiels de la commune.

Des affaires intéressantes


Après 32 ans de bons et loyaux services, Henri Michel a décidé de passer la main et c’est Pierre Egger qui lui succèdera: «Le président du CAP Christian Kropf m’a approché pour reprendre le témoin et j’ai répondu favorablement à sa sollicitation. Je peux compter sur l’aide précieuse de Daniel Steiner qui va me donner un coup de main, notamment pour l’affichage. Il est très important de s’investir pour les deux foires de Moutier. Leur succès est certes tributaire du facteur météo, mais les affaires restent intéressantes. Dans le cas contraire, les forains qui viennent de l’extérieur auraient déjà boudé ces deux manifestations annuelles depuis belle lurette.Ce d’autant plus que le calendrier des foires est tout particulièrement chargé.»

Olivier Odiet