Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Communiqués

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°15 - Mercredi 18 Avril 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

Le FCTT assoiffé de succès!

«Benji» Mercier: «Nous aurons à cœur de faire plaisir à nos supporters.» (photo oo-a)

FC Tavannes Tramelan

Battu samedi dernier à Liestal (3-2) après avoir donné du fil à retordre à son adversaire, le FC Tavannes Tramelan évoluera devant son public ce samedi face à Muri-Gümligen. Pour ces retrouvailles, les joueurs de Steve Langel n’hésiteront pas à enfiler leur bleu de travail avec l’espoir de signer un résultat probant et rester ainsi dans le sillage des équipes de tête.

Pour son premier match de championnat depuis la pause hivernale, le FCTT n’a pas réussi à faire plier Liestal, samedi dernier, mais ce n’est pas faute d’avoir essayé: «Nous avons fait preuve de combativité, de détermination, mais cette volonté s’est avérée insuffisante pour afficher notre suprématie», explique le défenseur «Benji» Mercier. «Durant les vingt premières minutes, le FCTT était emprunté au moment d’organiser la manœuvre. Le manque de compétition explique probablement cette timide entrée en matière.» Selon notre interlocuteur, Liestal a cédé du terrain en fin de première mi-temps et le score de 1-1 à la pause reflétait parfaitement la physionomie du match. En deuxième période, le FCTT a encaissé deux buts sur balle arrêtée, respectivement suite à un coup-franc et un corner. La magnifique réussite de Steven Habegger inscrite à la 72e minute a redonné un soupçon d’espoir aux joueurs du président Loïc Châtelain, mais les Bâlois ont su conserver leur mince avantage jusqu’au coup de sifflet final.

Combativité intacte!


Cette défaite ne devrait pas trop entamer le moral de l’équipe entraînée par Steve Langel. «C’est notre premier match à domicile depuis cinq mois et nous aurons à cœur de faire plaisir à nos supporters», explique «Benji» Mercier. Le FCTT enregistre le retour de Gaëtan Habegger, suspendu à Liestal. Muri-Gümligen n’est certes pas un client facile à manier, mais si les Jurassiens bernois affichent le même état d’esprit que face à Liestal, la tâche des Alémaniques ne sera pas aisée: «Notre combativité n’a pas fondu avec la neige et c’est bien là le principal enseignement qu’il faut tirer de notre match de samedi dernier à Liestal», termine Benjamin Mercier, visiblement ravi de pouvoir enfin évoluer à domicile.

Olivier Odiet