Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°17 - Jeudi 3 Mai 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

Le savoir-faire éclaire la Lingotière

Les enfants n’y ont vu que du jeu! (photos oo)

Reconvilier

C’est avec un bel enthousiasme que les amateurs d’artisanat et de produits du terroir ont découvert des trésors de créativité et d’inventivité samedi dernier à la Lingotière de Reconvilier. Ce marché artisanal de l’Eglise évangélique libre a connu un magnifique succès populaire. Toutes les générations ont apprécié ce rendez-vous convivial à sa juste valeur. Un grand bravo à l’équipe organisatrice.

A la Lingotière, la 5e édition du marché artisanal de l’Eglise évangélique libre a suscité un engouement qui dépasse les espérances les plus optimistes. S’exprimant au nom de l’équipe organisatrice, Crystel Hirschi s’est déclarée très satisfaite de cette cuvée 2018 à l’heure du bilan: «Le pic de fréquentation a été enregistré entre 10h et 12h. Les visiteurs se sont ensuite dirigés vers les différents stands de restauration pour prendre le repas de midi. Il a régné une ambiance chaleureuse durant toute la durée de cette manifestation qui est avant tout organisée pour favoriser les rencontres et les échanges. Ce marché propose une palette de produits du terroir et d’artisanat diversifiée où chacune et chacun peut s’inscrire pour tenir un stand», explique-t-elle.

Formule magique


Les enfants n’ont pas été oubliés. Entre jeux, grimages et bricolages, ils ont pleinement profité de l’espace mis à disposition à l’extérieur de la Lingotière. La déco, le scrap, la couture et les gourmandises en tous genres ont donc une nouvelle fois fait le bonheur des visiteurs tout heureux d’avoir pu partager des moments privilégiés avec les exposants et les organisateurs. Ce marché artisanal apporte la preuve éclatante qu’il est encore possible de faire un carton en misant sur la simplicité, l’authenticité et la fantaisie. Il apparaît donc judicieux de ne pas toucher à cette formule-là. Elle est magique…

Olivier Odiet