Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Communiqués

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°28 - Mercredi 15 Août 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

De l’art martial à l’art de vivre

Du nouveau sur le tatami de Reconvilier

Le Judo Club Reconvilier enrichit son offre en proposant désormais un cours du ju-jitsu. Dispensé le jeudi soir par Cédric Frère de Subreville, il permet de découvrir ce sport, alliant force physique et mentale. Rencontre sur le tatami.

Au sous-sol de la salle de gymnastique de Reconvilier, un cours de ju-jitsu se déroule désormais le jeudi soir. Le Judo Club du village, présidé par Yan Rausis, a en effet décidé d’enrichir son offre en recrutant une référence dans ce domaine, Cédric Frère de Subreville. Domicilié à Courtelary, il entraîne déjà dans différents clubs, dont La Chaux-de-Fonds et Bienne. Cédric Frère de Subreville pratique le ju-jitsu depuis vingt ans et s’est d’ailleurs vu remettre cette année son 5e dan WEBBS (World Elite Black Belt Society).
Les futures adeptes du tatami ont donc beaucoup de chance de pouvoir bénéficier de son enseignement comme le confirme Yan Rausis: «Notre club existe depuis 1964 et nous souhaitons nous renouveler en offrant aux habitants de la région une riche palette de prestations. Pouvoir proposer des cours de ju-jitsu avec un tel professeur est une belle opportunité à saisir pour les intéressés.»
Actuellement, quatre participants ont répondu présent et s’entraînement à Reconvilier depuis quelques mois. Le cours est ouvert à tous les niveaux et accueille les futures ju-jitsuka dès l’âge de 14 ans. Si la demande est au rendez-vous, le club envisagera d’ouvrir une deuxième leçon pour les plus jeunes. Il est toutefois recommandé aux plus petits de faire leurs premiers pas d’abord en s’essayant au judo.

Un véritable état d’esprit


Le ju-jitsu est en fait l’ancêtre du judo. Le japonais Jigoro Kano, qui le pratique initialement pour pallier sa frêle constitution et se défendre face à ses assaillants, s’en inspirera pour créer le judo. Cédric Frère de Subreville a découvert cet art martial il y a une vingtaine d’années. Depuis, le ju-jitsu est devenu plus qu’une passion pour lui, mais un véritable art de vivre. Il applique au quotidien le code moral de cet art martial ancestral qui comprend plusieurs valeurs chères aux ju-jistuka, dont la sincérité, le courage, l’amitié ou le contrôle de soi. «Le ju-jitsu m’a beaucoup aidé dans ma vie de tous les jours. C’est un véritable état d’esprit. La pratique de ce sport permet un équilibre entre le corps et l’esprit. On progresse au niveau de la maîtrise du corps mais également du mental», explique l’entraîneur.
Chaque jeudi, Cédric Frère de Subreville débute l’entraînement par un échauffement assez intensif, mêlant du cardio à du gainage. Il enchaîne ensuite avec une partie dédiée à l’apprentissage de la technique. Projections, coups de pieds, coups de poings puis le travail au sol pour apprendre à maîtriser son adversaire. L’essentiel est avant tout de savoir jauger la force de son adversaire et de l’utiliser ensuite contre lui. Mais attention, la riposte se doit de toujours être proportionnelle à l’attaque. Pour l’entraîneur, le ju-jitsu est un sport complet et très dynamique: «Il permet aussi d’améliorer sa concentration et sa capacité à employer son énergie au mieux», relève Cédric Frère de Subreville. Cet art ne prône en aucun cas la violence et apporte une grande sérénité de l’avis de ceux qui le pratique. Les personnes intéressées peuvent faire un essai sur le tatami en contactant au préalable le Judo Club de Reconvilier, qui les accueillera avec plaisir.

Pascale Stehlin


Informations et inscriptions: www.judoclubreconvilier.ch