Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Communiqués

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°23 - Mercredi 13 Juin 2018

Vie politique

Menaces et chantage

A.V. *, citoyen de Moutier, a fait parvenir, à notre rédaction, un communiqué relatif au vote de Moutier du 18 juin 2017.
«Voilà bientôt une année d’écoulée depuis le vote du 18 juin 2017 qui n’aurait, à mon avis, jamais dû avoir lieu. Malheureusement, depuis des décennies, la tête de la commune a créé et entretenu des problèmes pour justifier des votations. Au lieu d’être impartiaux, les responsables qui sont dans l’enseignement ont lavé le cerveau de toute une génération tout en étant payés par l’Etat de Berne. Ils ont eux-mêmes renié leurs origines. Aucun Bernois ne peut lutter avec ces gens-là tant ils sont fourbes, ne cherchant que leur gloriole personnelle. Combien cela a coûté à la communauté pour en arriver là? La majorité autonomiste du conseil municipal ne tient aucun compte des citoyens bernois, majoritaires à Moutier, dont je suis fier d’appartenir. Comment ose-t-on mettre une plaque pour commémorer cet événement? Le canton du Jura a bientôt davantage de fonctionnaires que d’habitants. Une ingérence du Jura lors de ces votations saute aux yeux. Le déferlement de la horde, drapeaux au vent, le 18 juin 2017 dont la plupart ne venait pas de Moutier, rappelle une triste histoire. Dès lors, il ne faut pas s’étonner de la baisse des habitants à Moutier. Une chose est certaine: Madame la Préfète doit annuler cette votation car c’était une véritable mascarade. Non, la ville de Moutier ne mérite pas ce triste sort.» (av)
* Nom connu de la rédaction