Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°21 - Mercredi 30 Mai 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

Ils trouveront eau sciure à leurs pieds

Orvin – Fête de lutte du Jura bernois

Samedi 2 et dimanche 3 juin, Orvin accueille la 91e Fête de lutte régionale. En plus d’un taureau et d’une génisse, une fontaine en bois (3e prix) apportera un peu de fraîcheur à l’ardeur des lutteurs et à l’honneur des organisateurs.

Elle coule de source. La lutte et la fontaine ont rendez-vous ce week-end pour la 91e édition – cette fois à Orvin – plus précisément près du stand de tir de Jorat. La lutte, c’est d’abord des favoris bien en vue.
La fontaine, c’est le cadeau de la bourgeoisie d’Orvin offert au comité d’organisation lors d’une cérémonie qui s’est déroulée le 24 mai dernier au hangar forestier d’Orvin. Outre le taureau Philippe Linus, 1er prix de la municipalité et la commune bourgeoise d’Evilard-Macolin, ainsi que le 2e prix, la génisse Bernadette RH offerte par Bernhard Hadorn et Bernard Burger, cette fontaine en bois (3e prix) apporte un peu de fraîcheur et d’ardeur aux lutteurs. «Elle est constituée de pin-weymuth à base de résine qui résiste bien à la pourriture», précisent Dimitri Droux et Philippe Mottet, ce dernier garde forestier de la bourgeoisie d’Orvin. L’objet, qui mesure 4,7 m pour 60 cm de diamètre et pèse 500 kg, a nécessité 50 heures travail.

Stucki et Gnaegi favoris


Qui est le leader helvétique de cette 91e fête? «Christian Stucki est quand même le grand favori. Cela dit, il faut aussi compter avec Florian Gnaegi. Evidemment, ils ne vont pas lutter entre eux, car ce sont deux Seelandais», analyse Reinhard Jossen, président de l’Association des lutteurs et gymnastes aux nationaux du Jura bernois (ALGNJB). Le tournoi qui s’annonce risque donc d’être valeureux. «Il faudra également se méfier de Kilian Wenger, le roi de la lutte en 2010. Kilian, qui a battu Christian l’an passé à la fête cantonale, est aussi un potentiel favori. Sans oublier Willy Graber du Mitteland, également un couronné très fort», ajoute le président.

Maël Staub et Lukas Renfer: une belle carte à jouer


Les deux meilleurs lutteurs du Jura bernois, Maël Staub de Sonceboz et Lukas Renfer de Corgémont, seront aussi de la partie. Ce dernier habite dans le canton de Fribourg, mais lutte toujours pour l’ALGNJB. «Ces deux se profilent en prétendants potentiels à la couronne, car ils ont déjà lutté très fort cette année. S’ils sont en forme lors de cette journée, ils rentreront comblés au bercail», pronostique encore Reinhard Jossen. Toutefois, deux autres jeunes prétendants peuvent venir bousculer l’ordre établi: Thierry Neukomm de Champoz et Christian Brönnimann.

Benoît Danz serein


Benoît Danz, lui, ne mise pas si loin. En tous cas, une couronne ne sera pas facile à conquérir à Orvin. «Le mieux que j’ai fait cette année est trois couronnes gagnées, trois de perdues à Dombresson avec la catégorie des actifs», relève le jeune menuisier de La Heutte. Quoi qu’il en soit, tout semble paré pour lutter dans les meilleures conditions et la plus conviviale tradition.

Roland J. Keller