Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Communiqués

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°22 - Mercredi 6 Juin 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

L’art de marquer son territoire!

Formation – Matthys Rizzon

Matthys Rizzon habite avec ses parents et son jeune frère aux Reussilles dans un quartier très calme où l’on peut jouer au foot dans la rue. Depuis plusieurs années, il faisait l’effort d’imaginer son avenir professionnel. Dans quelle filière d’étude ou d’apprentissage allait-il s’orienter?

Sagement et sans doute aussi conseillé par des personnes compétentes, il s’est projeté dans l’espace qu’il occuperait dès la fin de sa scolarité. Allait-il, dès le mois d’août 2018, soit dès sa 16e année, vivre ses journées dans un bureau face à un écran d’ordinateur ou en plein-air au contact de la nature, des bruits de la circulation, de la rue, et des aléas de la météo?
Après avoir effectué deux stages en automne 2017, l’un à Saint-Imier et l’autre à Moutier, il postula pour un apprentissage de géomaticien chez Sigeom SA à Moutier. Cette entreprise est spécialisée depuis plus de 50 ans dans la géomatique et la gestion du territoire.

Un futur géomaticien


Matthys a reçu une réponse positive de celle-ci en janvier 2018.

Pourquoi avez-vous choisi cette profession?
Je ne pouvais pas imaginer ma formation professionnelle fixé dans un bureau ou totalement à l’extérieur. Ce que je vais apprendre correspondra à mes attentes. Je passerai une partie de mon temps dehors et l’autre dans un bureau.

Que ferez-vous hors du bureau?
Un géomaticien travaille avec un système GPS. En résumé, je poserai sur un pied au sol horizontalement une barre appelée GPS. Elle visera des points que nous fixerons au sol à une certaine distance. Et, sauf erreur, 24 satellites récupèreront des mesures précises qui seront ensuite transmise sur un site pour finalement délimiter avec des bornes des terrains.

Donc, c’est du ciel que votre travail sera observé, très original ! Quelle est la durée de cet apprentissage et quel sera votre salaire mensuel la 1re année?
La formation dure 4 ans. Et je gagnerai 680 francs la première année et en 4e année environ 1500 francs.

Où va se dérouler la partie théorique?
Un jour par semaine, j’irai au CPNL à Neuchâtel. C’est le Centre professionnel du Littoral neuchâtelois.

Vous habitez aux Reussilles, donc il y aura des trajets à effectuer chaque jour de la semaine?
Me rendre à Moutier me prendra 50 minutes et c’est le même temps pour aller à Neuchâtel.

Que faites-vous pendant vos heures de loisirs?
En hiver, du ski. A Tramelan, nous avons de la chance d’avoir un téléski. En été, je vais à la piscine, également à Tramelan. Mais mon loisir préféré est le football. Je joue pour mon plaisir sans me fixer un objectif trop élevé. Je suis attaquant en junior C dans l’équipe du FCTT. Nous nous entraînons les lundis et mercredis de 18h à 19h30. Nos matches se disputent soit le mercredi ou le samedi. La prochaine saison, je jouerai en Junior B. Bien sûr dès le 14 juin, je suivrai à la TV les matches de la Coupe du Monde de football qui se disputeront en Russie. Mon équipe favorite est la France. Mais les brésiliens sont toujours très forts lors des CM.

Double nationalité


Pourquoi soutiendrez-vous la France?
Parce que je possède la double nationalité. Ma maman est française d’origine et la France possède de très bons joueurs.

L’entretien avec Matthys Rizzon s’est terminé en se serrant sportivement la main tout en souhaitant au fond de moi-même que son pronostic pour la CM 2018 ne se réalise pas. A l’issue de la finale qui se disputera au Stade Loujniki à Moscou le 15 juillet, j’espère que l’équipe de mon cher pays à croix blanche soulève la Coupe du Monde de football après avoir remporté l’enjeu face à l’équipe du Brésil ou celle de la France, peu importe laquelle des deux.

Charles-André Geiser