Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Communiqués

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°25 - Mercredi 27 Juin 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

Comptes encore une fois déficitaires

Moutier

Si le budget accepté par le Conseil de Ville présentait un excédent de charges de 1,2 million de francs, les comptes, qui souvent sont meilleurs que les prévisions, accusent une perte de plus de 1,6 million, soit une détérioration globale de Fr. 440’000.-. Il faudra donc de nouveau prendre des mesures pour améliorer cette situation préoccupante, peut-être par des décisions impopulaires qui pourraient heurter la sensibilité des citoyens. Ce sera au législatif de trancher et s’il décide une augmentation de la quotité, le peuple devra se prononcer.

L’heure n’était pas à l’optimisme lors de la conférence de presse pour la présentation des comptes communaux. Le maire Marcel Winistoerfer l’a précisé en en mentionnant qu’il serait très triste de démonter tout ce qui a été mis en œuvre ces trente dernières années, particulièrement dans les domaines sociaux, sanitaires, éducatifs et culturels. Il a aussi signalé que la ville s’est montrée parfois un peu trop généreuse, mais que fondamentalement, les décisions prises étaient les bonnes et que la ville et les autorités ne sont pas seules responsables de ce mauvais résultat. Il s’est encore insurgé contre les négativistes et défaitistes qui depuis des années ne font que déstabiliser et critiquer ce qui se fait à Moutier. Et de répéter les dires de son discours du premier anniversaire de la votation du 18 juin en précisant que la ville est lâchée par Berne qui procède au démantèlement de plusieurs structures.

Mauvaise surprise budgétaire

Il appartenait ensuite à Marc Tobler, responsable du département des finances, de commenter le résultat. Il a tout d’abord regretté le ton du maire en précisant qu’on était là pour parler des comptes et non de la question jurassienne. Remarque déplacée selon Marcel Winistoerfer qui a justifié ses positions. Un budget déficitaire prévu de Fr. 1’232’541.- et des comptes qui bouclent avec un excédent de charges de Fr. 1’672’161.-, soit une détérioration globale de Fr. 493’620.- peut être expliqué par la mauvaise surprise des personnes physiques de Fr. 982’000.-, dont le 50% provient de 4 contribuables dont la situation personnelle a changé, et des impôts à la source inférieure de Fr. 150’000.-. Malgré tout, on note une bonne surprise venant des personnes morales, qui n’est pas de la compétence communale, et la diminution des intérêts sur dette.

Prévisions: un exercice difficile

En 2017, des investissements limités ont permis une économie sur les dépréciations, mais Marc Tobler a jugé ce résultat inquiétant à plus d’un titre précisant que le déficit structurel qui était estimé à 1 million semble donc avoir malheureusement encore augmenté. Si les comptes de fonctionnement sont bien maîtrisés, il est toujours difficile d’effectuer des prévisions, sachant que l’influence communale se limite à 30-35% des charges.
La fortune cumulée de la ville s’élève à 1,4 million au 31 décembre 2017. Si le résultat budgétaire 2018 se confirme, la ville pourrait connaître un nouveau découvert au bilan à court terme.
L’administrateur des finances, Fabrice Zartemi, a commenté quelques détails des comptes et relevé que des comparaisons sont faites avec des communes de la taille de Moutier, mais que le processus de comparaison est complexe du fait des nombreuses différences qui existent dans les données des autres villes. Ces comptes seront présentés au Conseil de Ville. Gageons que la discussion sera nourrie.

Claude Gigandet