Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°26 - Mercredi 4 Juillet 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

Un grand vide médical comblé

Inauguration du Médicentre Tavannes

L’accouchement du Médicentre Tavannes aura pris du temps et de l’énergie, mais les embûches ont finalement été déjouées pour aboutir à un résultat encore plus convaincant que le projet initial. Vendredi 29 juin, la cérémonie d’inauguration organisée au Royal s’est tenue en présence de nombreux invités. Dans l’après-midi, le public a afflué dans l’ancien bâtiment Manor lors d’une opération portes ouvertes marquée par l’intérêt très prononcé des visiteurs. Tous les signaux sont donc au vert pour faire face à la pénurie de médecins généralistes dans un écrin médical moderne et fonctionnel.

C’est dans un climat convivial, chaleureux et décontracté que s’est tenue la cérémonie d’inauguration du nouveau Médicentre Tavannes, vendredi dernier au Royal. Président du conseil d’administration de l’Hôpital du Jura bernois, Anthony Picard a commencé son allocution en ouvrant une parenthèse historique: «Les premières mentions du village de Tavannes dans les livres d’histoire datent de 866. Il a donc fallu attendre 1152 ans pour voir un centre médical ouvrir ses portes à Tavannes», a-t-il précisé. «Pour un médecin, se mettre à son compte n’est pas chose aisée et les jeunes diplômés optent souvent pour la médecine spécialisée. Cette nouvelle structure s’inscrit donc dans le but de lutter contre la pénurie de médecins généralistes. Avec ce modèle-ci, je suis persuadé que nous avons trouvé la parade!», s’est-il exclamé.

Un tacle aux autorités fédérales


Directeur de l’HJB, Dominique Sartori a déclaré que les acteurs régionaux qui ont contribué à la mise en place de ce Médicentre pouvaient être fiers de cette nouvelle réalisation. Il a profité de la tribune pour tacler les autorités fédérales en disant en substance que ce projet était une réponse éclatante à leur manque de soutien face à la couverture médicale insuffisante dans les zones non urbaines. Directeur des Médicentre Moutier et Tavannes, Geoffroy Horton a dévoilé les quatre objectifs principaux de ce nouveau centre médical: intégration, collaboration, partenariat et attractivité. Il a précisé que Médicentre Tavannes avait également pour mission d’assurer la formation des médecins assistants en leur donnant envie de s’orienter vers la médecine générale et, du même coup, assurer cette relève qui fait cruellement défaut actuellement.

Rien n’a été laissé au hasard


Assumant le rôle de modérateur de la partie officielle, Philippe Blaser est lui aussi très impliqué dans ce nouveau Médicentre en tant que responsable logistique: «Dire que j’éprouve un sentiment de soulagement n’est pas la formule adéquate car cela voudrait dire que nous n’étions pas sûrs de notre coup. Or, rien n’a été laissé au hasard dans cette réalisation qui représente un bel exemple de collaboration pluridisciplinaire. En ce jour d’inauguration, c’est la confiance et la satisfaction qui prédominent. Cela dit, je suis conscient que comme dans chaque nouvelle entreprise, il existe bel et bien une marge d’amélioration.»
Vendredi 29 juin, de 13h à 17h, le public est venu en grand nombre découvrir ce nouvel écrin médical situé au cœur de Tavannes lors d’une opération portes ouvertes de la meilleure… veine.
Depuis le lundi 2 juillet, Médicentre Tavannes est ouvert selon les horaires suivants:

LUNDI ET MARDI
8h - 12h30 / 13h30 - 18h
MERCREDI ET VENDREDI
8h -12h30/ 13h30 - 17h30
JEUDI
8h - 12h30


www.medicentre-tavannes.ch

Olivier Odiet