Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Communiqués

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°5 - Mercredi 7 Février 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

La flamme brûle toujours, mais…

Le comité est reconduit dans ses fonctions. De gauche à droite : Gilles Horner (caissier), Pierre-André Marti (responsable courses), Patrick Laederach (vice-président), Yann Minder (président), Jean-Pierre Wahli (responsable courses) et Nathalie Griggio Weibel (secrétaire). (photos Roland J. Keller)

Pontenet – Assemblée générale du GSMB

Le Groupe sportif de Malleray Bévilard (GSMB) a tenu ses assises annuelles samedi dernier 2 février au Restaurant de la Gare de Pontenet. En pleine forme extra-sportive, la société s’est interrogée sur la baisse de motivation aux entraînements… en commun.

«Hors du sport, c’est extra!» C’est en quelque sorte le leitmotiv que Yann Minder a employé lors de l’assemblée générale du GSMB. L’association peut en effet se targuer d’avoir mis sur pied deux manifestations phares. Tout d’abord le 24 septembre dernier avec le Trophée de la Tour de Moron (et sa Corrida des enfants), course comptant dorénavant pour le Jura-Top-Tour et le Trophée jurassien. Une 5e édition qui a d’ailleurs battu tous les records en temps, participation et chaleur. Puis le 14 juin, la Valbirsienne, compétition régionale 100% féminine qui a également dépassé toutes les espérances.

La vice-présidence à repourvoir


En 2017, outre son 40e anniversaire dignement fêté en marge de la Fête du sport en août puis en novembre, d’autres activités ont marqué l’année écoulée: pique-nique, camp de vélo et soirée-fondue. Forte de 95 membres, le GSMB a enregistré cette année 5 nouveaux adhérents. Par ailleurs, tenu actuellement par Patrick Laederach, le poste de vice-président est à repourvoir dès 2019. Enfin, deux dates à retenir en 2018 : la Valbirsienne le 13 juin et le Trophée de la Tour de Moron le 30 septembre.

Effets de la Course à pied 2.0


Malgré ces succès incontestables, Yann Minder a soulevé un petit bémol: la fréquentation aux entraînements qui a atteint son niveau le plus bas depuis près de deux ans. «A mes débuts au GSMB, nous étions très nombreux à nous retrouver pour des parcours en commun. C’était la grande époque», a constaté le président tirant (un peu) la sonnette d’alarme. Sensibilisée par cette intervention, l’assemblée a réagi de manière pragmatique en évoquant quelques idées à creuser. Cette défection aux entraînements ne provient-elle pas du fait que le groupement est très sollicité par ses activités extra-sportives? «Non. En fait on vit une époque de la Course à pied 2.0», a confié Yann Minder, ironisant sur le fait que les sportifs se dispersent dans le monde virtuel. «J’y viens avec plaisir et je retrouve facilement du monde pour courir», a pour sa part nuancé Loïc Cuche, sportif averti de Corgémont.

Courses pour tous


Tout un chacun se gêne peut-être de se mesurer avec des athlètes confirmés? «Le GSMB est recommandé à tous les niveaux et pas seulement pour courir», a encore lancé le président. Les intéressés se donnent rendez-vous chaque lundi et jeudi à 18h30 devant la halle de l’Ecole secondaire de Valbirse. Alors, allez-y. «Entraînez-vous à l’unisson!»... Qu’ils disaient.

Roland J. Keller

www.gsmb.ch


Du tac… au tact!


Président du GSMB et sportif assidu, Yann Minder s’exprime, du tac… au tact!:

Des moments sportifs forts?
J’ai fait du vélo de course, beaucoup de VTT, course à pied, triathlon, tout ce qui est sport d’endurance. Le moment le plus dur a été le Monte Generoso Bikemarathon (Tessin).

Et maintenant?
Je pratique la course à pied et le VTT.

La marque de VTT préférée?
Connondale.

La boisson préférée en course?
De l’eau!

Le repas préféré après la course?
Saucisse, frites, pression.

Les enfants (Maël 5 ans et Axel 7 ans) suivent-ils le papa?
Oui, foot, ski, athlétisme.

Et Cindy, la maman?
Oh que oui! Elle était double championne suisse de gymnastique artistique, à l’époque.

Meilleur souvenir?
Après 12 heures de course: l’Inferno Triathlon longue distance à Thoune. 3,5 km de natation, 130 km de vélo de course, 50 km de VTT et monter le Schilthorn en courant! Ah… l’extase.

Pourquoi avoir repris la présidence du GSMB il y a 8 ans?
C’est important de mettre la pierre à l’édifice dans la société dans laquelle je suis actif. Une manière de rendre ce que le groupe me donne.

(rke)