Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Communiqués

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°28 - Mercredi 15 Août 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

Véritable joyau de l’imagerie médicale

Dominique Sartori : «L’Institut de radiologie installé à Moutier s’inscrit dans un souci de développement harmonieux de l’HJB.» (photos oo)

Moutier – Hôpital du Jura bernois

Le site de Moutier de l’HJB est désormais doté d’un institut de radiologie à la pointe de la technologie. Ces nouveaux équipements, dont l’investissement représente un montant de 3,5 millions de francs, ont été présentés aux médias le 6 février dernier par Dominique Sartori. L’apport de ce plateau technique ultramoderne démontre que l’Hôpital du Jura bernois joue parfaitement son rôle de pôle attractif pour les patients et les professionnels de la santé.

«Les prestations radiologiques sont souvent citées lorsqu’il s’agit de critiquer l’explosion des coûts de la santé. Or, on oublie que les progrès de la radiologique offrent aux patients une formidable plus-value ajoutée et permettent souvent d’économiser des coûts en écartant d’autres diagnostics.» Tel est en substance le message transmis aux médias par Dominique Sartori, directeur de l’HJB et administrateur délégué de l’Institut de radiologie du Jura bernois (IRJB), lors de la présentation de ce véritable joyau de l’imagerie médicale.
IRM 3.0T, CT Scanner 64, Echographe doppler, Mammographie numérique, Radiologie, Salle robotisée Multitom, Système PACS/RIS) : ce plateau technique dernier cri fait assurément des envieux. Considéré comme étant un modèle de disruption entrepreneuriale par Dominique Sartori, cet institut de radiologie représente en quelque sorte la pierre angulaire de l’évolution de la prise en charge médicale sur le site de Moutier. De plus, il permet d’offrir des prestations de choix pour l’ensemble des médecins spécialistes et constitue une réponse pertinente et adéquate face à la pénurie de médecins radiologues. Vous l’aurez compris: l’institut de radiologie installé à Moutier s’inscrit dans un souci de développement harmonieux de l’HJB. «Nous voulons assurer un management dynamique et performant grâce à une structure organisationnelle simple ; couvrir l’ensemble des besoins de la région avec un plateau technique de grande qualité et viser un rôle de leader dans le centre de l’Arc jurassien dans l’optique d’être attractif pour les patients et les professionnels», peut-on notamment lire dans la documentation remise aux médias. Dominique Sartori a insisté sur le fait que grâce à cette imagerie médicale de haute technologie, le chirurgien tient des informations précises et peut ainsi travailler de manière plus ciblée.
Après les explications théoriques, Dominique Sartori a convié les chroniqueurs de service à visiter les lieux sous le regard bienveillant du radiologue Wissam Fakhoury. Si l’IRM 3.0T et le CT Scanner 64 ont particulièrement monopolisé notre attention, les explications du radiologue relatives aux autres équipements du plateau technique ont également éveillé l’intérêt des représentants des médias par leur précision et leur limpidité. Maintenant que la visite est faite, on va brûler un cierge pour ne plus jamais devoir passer par là !

Olivier Odiet


« Attention aux recettes miracles ! »


Réalité ou illusion? Compte tenu de sa longue expérience dans le milieu hospitalier, Dominique Sartori n’est pas prêt à avaler toutes les pilules. Ainsi, les observateurs qui prétendent qu’il est possible de réduire les dépenses de la santé en privilégiant l’ambulatoire sur les hospitalisations ne vont pas rallier son suffrage : «Il faut faire attention aux recettes miracles !», s’exclame-t-il. «N’oublions pas que les interventions en ambulatoire exigent les mêmes infrastructures (réd : médecins, IRM, bloc opératoire, etc…) et le même degré de sécurité que lors d’une hospitalisation avec des coûts plus élevés sachant que la rétribution des soins en ambulatoire ne s’avère pas suffisante pour assurer leur couverture.»

Précision exceptionnelle. Lors de la présentation de la nouvelle imagerie médicale désormais proposée sur le site de Moutier de l’HJB, Dominique Sartori explique que cette technique révolutionnaire révèle au grand jour des détails qui n’étaient pas visibles jusqu’ici : «Cela permet d’augmenter la qualité du diagnostic, non seulement pour les traitements effectués lors de séjours hospitaliers, mais également en ambulatoire.»

Sans tambour ni trompette ! Découlant d’un chantier réalisé sur plusieurs mois, le nouvel Institut de radiologie représente une étape importante pour le site prévôtois de l’HJB et Dominique Sartori ne souhaite évidemment pas minimiser un tel événement. Cela dit, les inaugurations pompeuses, ce n’est pas le genre de la maison. L’HJB ne sortira ni tambour ni trompette pour l’occasion. Après la présentation de l’infrastructure aux médias le 6 février dernier, la journée portes ouvertes destinée au public est fixée au samedi 28 avril prochain. Nous y reviendrons dans une prochaine édition.

(oo)