Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Communiqués

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°7 - Mercredi 21 Février 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

Un régal pour le public rock et métal

When Reasons Collapse: une tête d’affiche explosive. (photos ldd)

Cormo’Rock 2018

Mi-avril prochain, le Cormo’Rock 2018 fera vibrer une nouvelle fois Cormoret, qui présente un programme particulièrement riche et ciblé: une tête d’affiche très attendue et huit groupes provenant quasi uniquement de l’espace Bejune.

Ainsi l’amacc (association musique art culture Cormoret) poursuit-elle sa double mission de régaler le public rock et métal, tout en offrant un excellent tremplin aux groupes de la région. Cette huitième édition respectera le choix des organisateurs, qui convient bien aux amateurs, à savoir une soirée axée métal et une seconde pop-rock.

Puissance et mélodie


Avec When Reasons Collapse, l’amacc a choisi une tête d’affiche explosive. A la fois puissante, brutale et mélodique, la musique de ce gang parisien séduit les scènes européennes depuis la sortie de son premier album, Dark Passengers. Avant de mettre le cap sur Cormoret, ce groupe de metalcore/melodeath a notamment partagé la scène avec Within the Ruins, Regarde les Hommes Tomber, Vildhjarta, I Declare War, et bien d’autres. C’est dire si son passage dans le Vallon fera date.

Le meilleur de l’Arc jurassien


En sus des Parisiens, trois groupes de l’Arc jurassien pour cette première soirée, à commencer par les Tavannois de Violette, dont le postmetal est mâtiné d’influences neo-metal. Le public appréciera de découvrir le gang dans sa formule quintet, avec un nouveau chanteur qui lui ouvre indubitablement de nouveaux horizons. L’album en préparation enrichira la prestation du Cormo’Rock.
Du Locle, NevBorn amènera son post-metal impeccable, léché, soigné. Et si le genre date de deux décennies déjà, les cinq Neuchâtelois ont effectivement quelque chose de très personnel à y apporter, leur tout récent EP, Five Horizons, le prouve à l’envi.
Attack Vertical, enfin, ne cesse de s’améliorer depuis bientôt vingt ans. Plusieurs albums ont révélé une progression constante vers des compositions plus abouties, une efficacité et une précision croissantes. L’intensité de Scared of Time, album trois titres sorti voici un peu plus d’une année, a d’ailleurs valu aux Fribourgeois une tournée cubaine qui fera date.

Des talents du cru


La soirée de samedi, résolument pop-rock, sera lancée par Seriously Serious, des Chaux-de-Fonniers qui viennent de sortir Deal With It, une nouvelle galette aussi énergique que mélancoliquement sixties, à la sauce londonienne qui promet un moment démentiel! Look rétro, monstre promo en cours, un groupe qui devrait monter. On en affirmera pas moins de Ripstone, dont l’énergie et la précision ont séduit notamment les programmateurs du BeRock, c’est dire. Leur nouveau single pourrait bien leur ouvrir des portes au niveau international, qu’on se le dise.
Serge Band, on connaît à Cormoret, où il a recruté Sébastien Wagnière et où son blues-rock-country a séduit, et pour cause, la dernière Fête du village. Un groupe à suivre, qui écume les scènes de Suisse romande et présentera notamment son récent album.

L’avenir du blues-rock


Les spécialistes n’hésitent pas à l’affirmer: si le blues-rock a un avenir (et on n’en doute pas!), il s’appelle Félix Rabin. Or le Neuchâtelois clôturera en beauté ce Cormo’Rock 2018, après Montreux, une session Paradiso, le Verbier Impulse, les clubs parisiens et londoniens, et l’on en passe et de meilleurs encore.
Virtuose, incandescent et rentre-dedans, son rock 2.0 prend aux tripes.

Cormo’rock, vendredi 13 et samedi 14 avril, salle polyvalente de Cormoret. Ouverture des portes 20 h, concerts 20 h 30.
Entrée 15 francs/soir. Jusqu’à 12 ans gratuit si accompagné. Bar, petite restauration, sécurité


(ldd)

www.cormorock.ch