Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Communiqués

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°9 - Mercredi 7 Mars 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

Un lieu de vie unique en Suisse

Le bâtiment qui abritera le lieu de vie «Les Bouleaux» se distingue par une architecture futuriste toute en rondeur qui fait immédiatement penser au Schilthorn. (photo ldd)

Corgémont – Architecture futuriste pour «Les Bouleaux»

Ne répondant plus aux exigences actuelles, le foyer pour personnes âgées «Les Bouleaux» à Corgémont, qui accueille actuellement douze résidents, sera remplacé par un bâtiment à l’architecture futuriste. Ce lieu de vie, de santé, de culture et de loisirs est unique en Suisse. Il a pour objectif de favoriser les échanges entre les résidents et la population de manière à mélanger les générations.

Face au vieillissement de la population, le canton de Berne encourage, via l’octroi de subventions, l’implantation de structures d’accueil pour personnes âgées. Et comme le foyer «Les Bouleaux» à Corgémont ne répond plus aux normes exigées, la directrice Morena Pozner a décidé de sortir des sentiers battus en lançant un projet aussi audacieux que novateur. Plus qu’un simple home, c’est un lieu de vie, de santé de culture et de loisirs qui a été présenté aux médias jeudi dernier en présence de Willy Boivin et Pierre Chételat, du bureau d’architecture SEO à Moutier, du maire de Corgémont Etienne Klopfenstein et des Conseillers municipaux Denis Bessire et Hermann Liechti. Alors que le foyer «Les Bouleaux» accueille actuellement douze résidents, la future infrastructure en comptera trente. Mais la grande particularité de ce projet réside dans la diversité de ce lieu de vie qui propose également un cinéma de 60 places, des cabinets médicaux, un dentiste, un salon de coiffure, un fitness, un restaurant, un jardin, une place de jeux ainsi qu’un espace pour des petits animaux. Coût de l’opération? Dix millions de francs. «Pour ne pas dépasser le budget à disposition, nous avons dû tempérer les ardeurs de Morena Pozner», explique Willy Boivin. «Elle a tellement d’idées que si nous l’avions laissé faire, ce nouveau bâtiment déborderait sur le village de Courtelary.»

Un bâtiment Minergie


De son côté le maire de Corgémont Etienne Klopfenstein a précisé que ce projet était «une opportunité magnifique pour le village», ajoutant que grâce à son infrastructure médicale et culturelle, le rayonnement de ce lieu de vie n’allait pas uniquement rejaillir sur les résidents, mais sur l’ensemble de la population. Ce nouveau bâtiment Minergie caractérisé par une grande luminosité sera construit «Sur le Crêt», soit dans la même rue que le foyer actuel qui est aménagé dans une maison familiale. «Je serais très heureuse si nous pouvions y entrer à la fin de l’année 2019», a précisé Morena Pozner, qui souhaite favoriser les échanges entre les résidents et la population de manière à mélanger les générations: «On associe souvent un home à une étape de vie sombre. Le but est aussi de changer cette image. Ce n’est pas parce qu’on a besoin de soins que nos jours sont comptés», a-t-elle souligné.

Olivier Odiet