Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Communiqués

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°9 - Mercredi 7 Mars 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

Un premier prix très convoité !

De gauche à droite : Marc-André Léchot, président du comité d’organisation ; Samuel Schmid, ex-conseiller fédéral et parrain du 1er prix ; Béatrice Jean, présidente de la bourgeoisie d’Evilard ; Madeleine Deckert, présidente du comité des dons et… l’homme qui sait maîtriser un taureau.

Orvin – 91e Fête de lutte du Jura bernois

Les 2 et 3 juin prochains promettent de belles empoignades au Stand de tir du Jorat à Orvin. Selon les prévisions de Marc-André Léchot, président du comité d’organisation, 150 jeunes lutteurs seront en compétition le samedi et 150 actifs feront valoir leur force, leur technique et leur habileté le dimanche. Ils proviendront tous du canton de Berne.

La conférence de presse qui s’est déroulée vendredi dernier avait deux points forts. Samuel Schmid, ex-conseiller fédéral et parrain du 1er prix de la fête s’est exprimé avec humour, mettant l’accent sur les liens très forts entre la culture et les traditions de notre pays. A la question d’un journaliste qui lui demanda s’il avait pratiqué la lutte, sa réponse eut le mérite d’être très claire : «J’ai le poids d’un lutteur mais…. pas la force que ce sport exige !»

Un taureau et une fontaine


Le 2e point placé bien en évidence sur l’ordre du jour consistait à baptiser le taureau qui sera offert au vainqueur. Il porte désormais le nom de Philippe Linus, prénom du peintre Robert bien connu. Ce baptême ne s’est pas déroulé dans l’eau mais dans la neige ! Ce magnifique prix, qui sera très convoité, pèsera 700 kg lors de son attribution. Il est offert par la Municipalité et la bourgeoisie d’Evilard qui se sont associées pour offrir ce taureau, effigie de leurs emblèmes respectifs. La fontaine qui trônera sur la place de lutte, objet incontournable d’un tel événement sportif, marquera la générosité de la commune Bourgeoise d’Orvin.
Madeleine Deckert, présidente du comité des dons s’est plu à relever les réactions très positives des donateurs, sponsors et partenaires. Grâce à cela, le budget qui s’élève aux environs de 76 000 francs est entièrement couvert. Ceci permettra d’honorer les lutteurs à leurs justes valeurs. Une manifestation de cette envergure ne peut pas se dérouler sans l’engagement de nombreux bénévoles. Un appel est lancé aux amis de la lutte et à tous ceux ayant un attrait à la tradition. Une tribune de 500 places assises numérotées sera installée (il est possible dès ce jour de réserver les places), une tente destinée à la restauration offrira 600 places et une autre de 100 places réservées aux VIP élargira ce confort attractif.

Charles-André Geiser

www.fetedeluttedujurabernois.ch